Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les histoires d'Alice

Les histoires d'Alice

Quelque part entre poussière de fée et dinosaures mutants, Alice raconte

Les trois Mousquetaires

 

 

Le dix juin 2017, je me suis rendue au Zénith de Toulouse pour assister à la comédie musicale adaptée du roman Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas paru en 1844. Je suis depuis quelques années une grande fan de ce genre de spectacle : Roméo et Juliette1789, Les amants de la Bastille ; Robin des Bois ou encore Le Roi Arthur ; j'en ai suivi de nombreuses (la liste n'est pas exhaustive ^^) et elles m'ont les unes autant que les autres ravie. L'alliance de chansons, qu'elles soient excellentes ou moins bonnes, de danse, que ce soit classique ou breakdance, de décors, minimalistes ou somptueux, et de costumes seyant est simplement exquise et me passionne.

Je connaissais déjà David Ban (Porthos) puisqu'il a joué le révolutionnaire Danton dans 1789 ainsi que Damien Sargue (Aramis) car il incarnait le magnifique Roméo dans l'adaptation musicale de Roméo et Juliette de William Shakespeare. De plus, les noms d'Emji (La Nouvelle Star) en Milady, Victoria (Le Roi Soleil) dans le rôle de la Reine, et Olivier Dion et Brahim Zaibat (Danse avec les Stars) en d'Artagnan et Athos ne m'étaient pas inconnus. Le casting était donc bien relevé, et j'avoue que chacun était parfait dans son rôle, en particulier Emji. Comptons également parmi les chanteurs Megan en Constance, Golan Yosef en duc de Buckingham et Christophe Héraut en cardinal Richelieu. 

L'histoire, vous la connaissez sans doute déjà. Trois mousquetaires auxquels s'ajoutent une nouvelle rencontre, d'Artagnan, rejoignent Londres afin de récupérer les ferrets de la reine Anne d'Autriche possédés par son amant le duc de Buckingham. Elle a été inventée par l'écrivain romantique Alexandre Dumas dans le livre du même nom. Je ne l'ai malheureusement jamais lu, même si je projetais de le faire avant de venir voir le spectacle, mais ce sera chose faite sous peu !

 

 

Mon verdict : ce n'est pas la meilleure comédie musicale que j'aie vu, mais elle était vraiment bien. L'absence totale de décor m'a d'abord refroidie, mais il se trouve que la scène était toujours peuplée de danseurs, et que s'il n'y avait pas ou peu de danseurs, les jeux de lumière prenaient le relais. C'était original et très agréable. Les acteurs étaient bon (j'ai beaucoup aimé le roi de France) et les chanteurs chantaient bien (heureusement...). Les vocalises d'Emji et de Victoria m'ont simplement époustouflée. 

Les chansons sont rythmées par des sonorités électroniques qui peuvent sembler étranges dans un premier temps mais qui siéent étonnement bien à l'univers du spectacle. Les paroles ne sont jamais simplistes et ont toujours leur place dans l'histoire. Une chanson à moitié en anglais s'est glissée dans le spctacle, "On my mind", chantée par Golan Yosef, le duc de Buckingham. Je comprends tout à fait ce choix vis-à-vis du rôle mais je ne le trouve pas très ingénieux, une partie du public ne parlant pas anglais...

 

Les Trois Mousquetaires est un spectacle dans le grand sens du terme, alliant chant, danse et éclairages. J'ai passé un excellent moment. La tournée prend fin en juin 2017.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article