Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les histoires d'Alice

Les histoires d'Alice

Quelque part entre poussière de fée et dinosaures mutants, Alice raconte

Du bout de mes orteils

 

 

C'était l'ivresse du vide.

L'extase de l'envol.

L'antithèse magique que mon corps faisait vivre, du bout de mes orteils. 

Une énergie me traversait, une énergie folle qui semblait tout régir en moi. Mon cerveau s'accordait une pause ; mes bras, mes jambes, mon buste, ma tête se mouvaient sur les vibrations douces de la musique. Mes pieds se dressaient dans mes chaussons jusqu'à se briser. Mais je ne sentais plus la douleur. J'étais galvanisée par l'adrénaline qui coulait dans mes veines.

Pas de bourrée ; glissade ; assemblée ; pirouette. J'avais oublié comment penser. Je dansais, c'était tout. Mon tutu immaculé virevoltait autour de ma taille enserrée dans un corset irisé. J'étais quelqu'un d'autre. Perdue entre la princesse et la fée des contes de mon enfance, belle à mourir et emplie d'une brillance telle je faisais de l'ombre au soleil.

J'étais tiraillée entre le haut et le bas, entre l'ancrage dans le sol dont je me nourrissais et le ciel qu'atteignaient mes songes en cet instant merveilleux. Tout mon être entier était ailleurs, tandis que je tournais, sautais, légère comme le vent et libre comme l'eau. Le monde entier était comme à mes pieds. Aveuglée par la lumière qui m'inondais, je ne voyais pas le public, mais j'imaginais leurs yeux vissés sur moi, comme hypnotisés. 

Rien ne m'arrêtait plus. J'étais au bord du gouffre et son attrait m'entraînait vers les dessous de la conscience. L'univers s'étiolait, les étoiles s'allumaient par milliers tandis que je dansais, dansais, dansais...

 

Inspiré d'une histoire vraie.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article